29 octobre 2008

Et puis quoi encore?

Le vaudou (ou vodou, ou vodoun) est un culte animiste originaire de l'ancien royaume du Dahomey (Afrique de l'Ouest). Il est toujours largement répandu au Bénin et au Togo, comme dans le célèbre marché des féticheurs à Lomé. (source)

vaudou"Il" est débouté, dans un jugement rendu mercredi après-midi, le tribunal de grande instance de Paris a débouté le chef de l'Etat, qui réclamait en référé l'interdiction de la poupée vaudou à son effigie commercialisée par la société Tear Prod, au nom de la "liberté d'expression et du droit à l'humour".
C'est la première fois qu'un président de la République française perd un procès pour atteinte au droit à l'image.

Et là, je me dis bé oui, rien de plus normal! Déjà, il ne s'agit pas effectivement de magie noire (si tant est que la magie noire existe) et ensuite, si véritablement c'est le "vaudou" qui gène hé bien, il y a libre choix de "religion". L'état ne doit pas interférer.

Ensuite, si on se rappelle l'affaire des caricatures de Mahomet, il y a eu un beau tollé quand les intégristes en particulier et certains musulmans ont voulu les faire retirer et ont porté plainte. Perso, j'étais pour les caricatures, libre expression et libre pensée obligent.

D'où  la question qui me trottine : se croit il supérieur à Mahomet? Ou alors il n'a pas de sens de l'humour? Ou (et c'est certainement ce qui est le plus sur!) a t'il un égo sur-dimensionné?



Posté par Naisha à 18:53 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


Commentaires sur Et puis quoi encore?

    Il parait que Ségolène est morte de rire,et qu'elle a elle aussi sa poupée vaudou et que ça l'amuse...
    Je suis bien contente qu'il ait été débouté,mais il a fait appel...

    Posté par oliviachanteuse, 29 octobre 2008 à 19:37 | | Répondre
  • oui elle ne porte pas plainte, elle!

    Il peut interjeter appel.. pas dit qu'il gagne. Déjà, il a du avoir un sacré coup à l'égo d'avoir été le 1er président à perdre son procés

    Posté par Naisha, 30 octobre 2008 à 18:49 | | Répondre
Nouveau commentaire