Les tribulations d'une quadra célibataire

19 août 2009

Y a pas le feu!

Ben non, on ne peut pas dire que je sois en pleine effervescence. de toutes façons, fait chaud, la motivation n'y est pas et quand même être en personnel restreint c'est chouette. On sympathise un peu plus avec les collègues de corvée en même temps que soi, on rigole beaucoup on travaille pas des masses quoi!

J'ai même poussé le vice à monter mon mp3 et à n'écouter que d'une oreille, l'autre reste libre des fois que le téléphone sonne. Du coup, je n'écoute qu'en mono m'enfin c'est pas grave!

Posté par Naisha à 08:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,


18 août 2009

Appellez moi Maurice !

C'est ce qui m'est venu à l'esprit ce matin en découvrant sous la douche qu'il m'en poussait deux! Deux quoi? ben au choix, des coucougnettes, des testicules, des valseuses enfin deux bidules qui font un mal de chien quand on n'est pas habituée à en avoir!

J'avais fait un épisode de Bartholinite en l'an 2000. Survenu après un gros choc affectif lors de ma big dépression d'après gentil docteur de l'époque. Faut croire que je ne me suis pas assez endurcie de ce côté là puisque rebelote, ça recommence.

Je n'ai pas la voix qui mue, je ne me rase pas le matin - pas encore - et je n'en suis pas encore à beugler comme un âne devant un match de foot une bière à la main, encore que le dernier match des bleus n'était pas génial mais voilà au niveau de la petite culotte c'est spécial actuellement!

Point positif : personne - à part moi et certainement gentil docteur actuel - ne va voir par là. Point négatif : au mieux je vais avoir le droit à une bonne rasade d'antibiotiques au pire à l'intervention chirurgicale pour enlever ces fichues glandes de Bartholin qui ne font plus leur office et s'engorgent.

J'attends que l'homme de l'art rentre de vacances pour prendre rendez vous et on avisera à ce moment là.

Posté par Naisha à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

17 août 2009

L'art d'être grand-mère

m_m_reMouais, dit comme ça, ça me flanque 20 ans dans la musette en moins de temps pour l'écrire, mais c'est un fait, je suis une grand mère depuis 6 ans.Bon à ma décharge, il faut dire que j'ai été maman assez tôt- 20 ans- que fille ainée n'a rien trouvé de mieux que de reprendre le flambeau à 19 ans et demi Et j'y tiens à cette demie année!

Ce qui fait qu'à 39 ans et 11 mois (et là encore j'y tiens à ce mois en moins dans une année!) je me suis trouvée promulguée grand mère. Et croyez moi, pas évident ce statut à l'âge où certaines femmes ont leur premier enfant! On ne se sent pas prête. Pas question pour moi de me faire appeler mamie encore moins mémé ou mémére! Nan, nan! Même si je le concède dés la sortie mon lutin, bien que le plus beau bébé du monde, le plus intelligent (de qui il tient ce gosse? Ben pardi..) n'était pas prêt à faire plus que le ouin pour le casse croute ou la couche sale, je l'ai vite conditionné bien avant qu'il pointe son museau à ce qu'il m'appelle mamido.

Oui, j'entends les remarques là bas au fond, dans mamido y a mamie. Ouais mais pas que! C'est surtout une déformation de Marie-Do mon véritable prénom. Enfin mon diminutif. Par lequel tout le monde m'appelle y compris les clients. Sauf ceux qui s'obstinent à vouloir me donner du Madame Marie-Dominique et à qui je réponds sur le ton de la plaisanterie: on peut éviter? j'ai l'impression de tenir une maison close !.

Bon revenons à nos moutons euh à nos chérubins.. Donc je suis l'heureuse mamido de Lutin-6 ans- Krevette -18 mois- et de Maxou – 6 mois.

Ce qui me rassure c'est le regard incrédule des commerçants ou des passants quand je parle aux petits et qu'ils comprennent que je ne suis pas la maman. Parce que je suis loin de la caricature de la grand mère avec son foulard sur la tête, habillée tout en noir et ses bas de contention. Je ne fais pas mon âge – ouf merci mon Dieu et pourvou que ça doure!-, je suis quasi toujours en jeans basket et question éducation des petits, disons qu'elle m'est personnelle. Krevette est tout propre? Tiens, v'là une glace au chocolat ma puce. Lutin est gnan gnan? Je lui montre comment marcher dans les flaques d'eau un pied sur le trottoir l'autre dans le caniveau. Ouais je sais, je suis une gamine incorrigible mais finalement est ce que ces bêtises ne resteront pas comme de bons souvenirs dans la tête de mes petits?

 

Posté par Naisha à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

14 août 2009

L'amour est un bouquet de violettes

En fait, non. Plutôt du chiendent, des orties mais pas ces fleurs si délicates que sont les violettes !

Aujourd'hui, message du boulet sur gmail. Merci de me répondre pour ce soir, si tu veux qu'on en discute et qu'on règle tout.
Je n'ai pas eu le message initial. Il est supprimé de msn ce qui fait que je ne savais pas qu'il attendait une réponse. Donc  je lui dis que ok pour une rencontre ce soir surtout pour le règlement. Ah mais non, y a eu gourance.. lui voulait qu'en fait on sorte pour discuter mais reprendre tout à zéro. Là , y a maldonne et je lui dis gentiment que c'est fini, terminé, game over.

Un échange de courriels qui a duré toute l'après midi s'en est suivi. En substance lui :

J'ai changé, je t'aime, chuis désolé. Je veux être là pour le meilleur. On sort ensemble ce soir

moi :

C'est fini entre nous. Trop de mal de fait essayons de ne plus nous en faire. Ne complique pas les choses et tu me dois des sous!

Après un échange de sourd sur environ une dizaine de courriels, j'ai préféré ne plus répondre, ma patience ayant atteint son point ultime et étant à cours de kleenex. Oui, je sais je suis nulle mais bon, je ne suis pas quelqu'un de foncièrement méchant et ça me déchirait le coeur de lire certaines choses. J'ai beau savoir à mon âge avancé et vénérable que personne ne change, je me dis quand même qu'être "responsable" du mal être de quelqu'un ben c'est lourd à porter.

Il m'a guérie! Bien malgré lui mais la colère a repris le dessus. Comment? Oh c'est une chose toute simple ça s'appelle du harcèlement moral. Déjà rien que l'échange de courriels en était. Mais en allant vérifier l'heure d'un rendez vous d'une sortie sur ce site, je découvre un nouveau membre ayant bizarrement le même diminutif que je lui connais. Je vais voir le profil rien n'est indiqué si ce n'est qu'une date de naissance : 28/07/1972. Et bingo! il est inscrit aux mêmes sorties que moi.

Du coup, j'envoie un petit message privé disant : c'est bizarre je connais quelqu'un qui a le même prénom, la même date de naissance. Et la réponse, superbe et balayant tout le mal au coeur que j'éprouvais : tu cherches un nouveau copain?

Crampon, non? Et sacrément obstiné le mec! D'ici que j'aille au commissariat avant le 1er septembre, y a pas des kilomètres

Posté par Naisha à 20:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Les joies du célibat...

bridgetDans le désordre et pas forcément par ordre de préférence parce que trop dur à déterminer ce qu'il y a de meilleur :

  • Discuter pendant près de 2 heures au téléphone avec un copain qui est toujours en vacances vers Toulon. Se prévoir un plan week end pour l'automne.
  • Prendre la voiture et aller passer la journée sur Rochefort voir fifille n°2, Monsieur Gendre et mon petit bout de 5 mois.
  • Etre vautrée sur le canapé en maxi Tshirt (un véritable tue l'amour mais qu'est ce qu'on est bien dedans!) à regarder Desperate Housewives. D'après le boulet : c'est une série c*n, c'est bien pour les bonnes femmes  et gna gna gna.Tous les soirs, il suit « Plus belle la vie » religieusement, cherchez l'erreur!
  • Se taper comme repas du soir, une tomate à la croque au sel avec un oeuf dur. Sans mayo ni vinaigrette. Un pur délice!
  • Se caler dans le lit les bras en croix à bouquiner jusqu'à pas d'heure dans la nuit.

Posté par Naisha à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,


13 août 2009

Audition chez les flics

Pour la première fois de ma vie, j'ai eu une plainte collée au dos. Mon ex, papa de mon ado de 16 ans qui n'a pas fait valoir son droit de garde pendant 5 ans, se souvient d'elle.

Bien entendu ma fille n'a pas désiré le revoir et encore moins partir avec lui en vacances. Y en a certain qui ne doute de rien quand même.

Donc plainte et audition au commissariat du quartier. Je suis tombée sur une policière qui n'avait pas sa langue dans la poche, limite je m'en serais faite une copine. Qui prend donc ma déposition, les doubles écrits preuves de ce que j'avance et me conseille de revenir avec ma fille pour lui expliquer quelle démarche entreprendre afin de ne plus avoir à cavaler jusqu'à ses locaux et ne pas me mettre en tort vis à vis de la justice.

On verra bien le 1er septembre....

Posté par Naisha à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

12 août 2009

Vacances, j'oublie tout...

Tout? Non pas tout à fait mais une bonne partie quand même.

Donc, pour la première fois depuis 3 ans, nous sommes parties en vacances fifille, boulet, la peste (fille du boulet) et moi.

Direction un petit village proche de Perpignan. La réservation était faite depuis fin mai, les frais devant être partagés en deux. Vous avez deviné, les frais n'ont pas été partagés. Boulet ayant décrété que j'aille me faire f*utre pour le remboursement après les vacances.

Je l'ai un peu mauvaise, se faire enfler de 450 euros ce n'est pas franchement agréable. Cela dit, je serais partie seule avec fifille, le montant aurait été le même. Et le principal est que mon ado se soit aéré la tête.

Et question aération, c'est gagné. On a tout de suite compris pourquoi le paysage était truffé d'éoliennes, pourquoi il ne pleut jamais dans les Pyrénées Orientales alors qu'en face au Pays Basque hé bien c'est la Bretagne du sud (1). Le vent!! C'est le pays natal d'Eole là bas!

Nous avons rencontré des gens d'une gentillesse incroyable, voisins de mobil homes. Pendant une semaine, le soir, nous ne retrouvions chez eux à papoter et rigoler comme des bossus jusque tard dans la nuit. Rendez vous est pris pour se revoir cet automne. Immense point positif de cette semaine.

(1) Je rigooole autant pour la Bretagne que pour le Pays Basque.. il n'y pleut pas plus qu'ailleurs.. enfin pas beaucoup plus!

Posté par Naisha à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

11 août 2009

Une leçon de courage

Je suis tombée sur ce blog lors de mes surfs matinaux sur la toile. Une grande dame qui nous raconte avec pudeur et un énorme humour son combat contre la "longue maladie" qu'elle a baptisée le K.

Elle nous narre jour après jour les examens, les problèmes de communications avec les toubibs. Etant journaliste à Libé, cette sacrée bonne femme a une plume incisive, drôle, émouvante mais jamais mélodramatique.

Et cherry on the cake, nous avons le même prénom, composé, long comme un jour sans pain et suffisament rare pour que cette coïncidence soit soulignée!

Posté par Naisha à 09:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 août 2009

Un blog, un exutoire?

Depuis novembre, je n'écrivais plus. Tout allait bien? Non, en fait, un semblant de normalité avait envahi ma vie. Je n'étais plus célibataire bien que ne vivant pas avec celui que je surnomme le boulet, il s'incrustait dans ma vie.

Étant de nature gentille voire bonne pâte à la limite de la connerie (excusez la trivialité du mot mais j'ai essayé plusieurs synonymes tels que bêtise, indulgence, tolérance etc.. ce qui ressort c'est bien la connerie après coup!) j'ai laissé pourrir la situation jusqu'au retour des vacances le 08 août.

Il n'avait pas son nom sur ma boite aux lettres mais sa brosse à dents, son gel douche, son whisky, sa bière à la maison.

Au début, j'avais commencé à y croire. Possibilité d'une vie à 3 avec mon ado de fille; n'écoutant pas la petite voix de la raison qui me susurrait : vous n'avez rien en commun tous les deux, il est trop imprévisible, il a un gros problème avec l'alcool. Oui mais voilà, la solitude est un fléau et je pensais m'amuser avec lui. Sauf que les week-end end télé sont venus très vite... les mêmes que je connaissais seule sans les embrouilles.

Les disputes sont arrivées plus fréquentes, plus violentes à chaque fois.

Je suis donc célibataire. État que j'affectionne particulièrement au vue de la piqure de rappel que j'ai eu depuis un peu plus d'un an.

Non pas que tous les hommes se ressemblent, loin de là mais je suis un aimant à cons. Un seul tordu dans la ville et c'est pour ma pomme. Donc plutôt que de tenter le diable, autant rester seule et continuer ma vie tranquille. On ne se refait pas, à 20,30 ou 45 ans aucune amélioration de ce côté là. 

Je ne promets pas d'écrire tous les jours mais rendez vous est pris si vous le voulez bien. Je risque de vous bassiner avec mes histoires sur mon boulet perso, je ne veux pas non plus que vous me plaignez, je raconte, c'est fini, derrière moi et pour que ça le reste il me faut l'écrire.

A bientôt?

Posté par Naisha à 11:13 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

24 novembre 2008

En vrac

Absente des ondes depuis un moment, je ne commente même plus sur les blogs lus régulièrement pourtant, tout va bien. L'automne me fatigue avec sa pluie (en même temps l'été aussi ça me pompe de voir qu'il pleut!) sa chute des températures, les jours qui raccourcissent, le travail, les gosses même s'ils sont grands et le Loulou me pompent tout mon temps et toute mon énergie.

Alors pour faire court voici les news : le canapé est arrivé hier.. depuis je me vautre dedans!

Le petit mec prévu pour fin février/début mars ne veut pas faire coucou à la caméra de l'écho et s'arrête de gigoter dés que je lui cause! Mon lutin faisait pareil ce qui m'a valu le surnom de mamie somnifère! Ya qu'avec ma krevette que ça ne marche pas. elle cavale de partout, se jette la tête la première du canapé pour descendre. Un vrai casse cou quoi... et moi, j'ai mon sang qui ne fait qu'un tour à chaque fois. Ce qui la fait encore plus se marrer.

Niveau du taf, c'est en dent de scie. Un coup nous avons des commandes par dessus la tête et 15 jours après limite si on ne joue pas au pendu!

Dégustation du beaujolais nouveau jeudi soir. Bof, perso , je n'ai jamais compris qu'on puisse avoir un goût de banane ou de noisette dans du jus de raisin à peine fermenté mais là, il n'avait pas du tout de goût. Pas de fruit, âpre et il laissait la langue farineuse (c'est glamour ça!) et anesthésiée. du coup j'ai fini la soirée au coca.

Bref, la vie de Monsieur et Madame tout le monde. Pas de gaffe depuis n moment.. je m'assagis ou je vieillis?

Posté par Naisha à 08:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]