Dernière journée de formation au brevet de secouriste - macaron et attestation donnés à 8 h du matin c'est peut-être un détail mais bon, je me suis dit que franchement y a même pas un petit examen à passer? Je ne voulais pas être mise in situ mais quand même.. y a un minimum... enfin bref. Aujourd'hui, nous avons appris la position latérale de sécurité quand et comment la faire. Sur ce coup là, je me suis assez bien "défendue" même sur un gars qui fait dans les 80 kgs et qui n'y met pas du sien ! En même temps, en situation, le gars est inconscient, donc pas moyen qu'il donne un coup de main.

Ensuite, on a évoqué les mesures à prendre en cas de brûlures, de plaies et d'hémorragies. Jusque là, même sans formation, ça va, j'avais la bonne façon de procéder. Là où j'ai moins aimé c'est de pratiquer le massage cardiaque et le bouche à bouche sur un mannequin. Non pas que j'aurais préféré le faire sur un des mecs présents mais comme déjà petite je ne jouais pas à la poupée, faire semblant n'a jamais été mon truc.

Et puis ensuite jeu de rôle. Et là, un peu panique à bord pour tout le monde! Je suis passée la dernière et là bingo, ces andouilles m'ont concocté le must! C'était le formateur la victime, il jouait le rôle d'un type qui avait voulu se pendre à une porte. Nœud coulant autour de la poignée de la porte et tout le tremblement!
Bon, je l'ai détaché mais pas pensé à enlever la corde, juste la desserrer. Réussi à le mettre en P.L.S. sauf que je n'ai pas franchement dégagé le haut pour qu'il respire mieux en lui dégageant un peu la tête en arrière. Par contre, j'ai bien pensé à lui ouvrir la ceinture et déboutonner le jean. Fruit d'une habitude qui veut que quand je suis avec un gars allongé, en général c'est mon mec hein et le bouche à bouche ben il est différent!