Hier soir, je vais dehors prendre le frais, désherber et en même temps fumer ma clope. Je suis constamment pieds nus, j'adore ça pas moyen de me faire mettre des chaussons sauf peut être l'hiver si le sol est carrelé.

Je vais pour rentrer et là, mon fichu pied droit me lâche! Ou plus exactement, je le pose mais mal et hop là en moins de temps qu'il ne faut pour l'écrire, je me retrouve étalée de tout mon long.... sur l'espèce de rail en métal saillant de la porte d'entrée. Qui, elle, s'est retrouvée projetée contre le mur et qui a failli m'assommer en revenant.

XrougeBénéfice de cette haute trahison : la cheville droite, la traitresse va bien. Le 2ème orteil à partir du gros, pied gauche  : enflé, immobile et avec un superbe hématome juste à la naissance de l'ongle. En remontant côté gauche : un "schtar" monstrueux et douloureux sur la cuisse. Côté droit maintenant : en partant du haut : le bras,  du coude au poignet balafré et sur le genou droit une belle plaie!

Mais je marche.. avec une drôle de dégaine  (Han, Eric!! c'est pour ça que tu me proposais la danse des canards?? :-D).