Un entrepreneur du Vaucluse, pourrait avoir de gros soucis. Convoqué le 9 avril dernier devant le juge puis a été mis en examen. Il est poursuivi pour contrefaçon et modification de marque sans autorisation. Parmi les parties civiles: Heineken, Lacoste... et Nicolas Sarkozy. Et il n'est pas le seul, plusieurs gérants d'entreprise de distribution de tee-shirts ont été mis en cause.

Ils fabriquent des tee-shirts humoristiques. Et parmi ceux-ci, on en trouve qui détournent les logos et slogans des marques. Comme Malboro devenu "Mal barré", Haribo transformé en "Libido".

tshirtsarkoSur l'un de ces tee-shirts, on peut lire "Sarkozy, tolérance zéro" avec une cible en lieu et place du O dans le nom du président. En haut du logo, la devise de la République française "Liberté, Egalité, Fraternité" est maculé de sang.

Et Nicolas Sarkozy s'est constitué partie civile dans ce dossier instruit par un juge d'Albertville (Savoie).(source)