la première fois que j'ai pris l'avion et que je suis allée dans la foulée dans le grand huit du Parc Astérix.

Aout 1991, je me fais opérer du nez merci un sale con Cloison nasale cassée .. depuis je ronfle comme un bucheron canadien! Le chirurgien m'ôte les drains.. moment douloureux.. il me demande ce que je compte faire le lendemain. Et moi, niaise comme pas 2 qui lui sors :
- ah demain, je prends l'avion pour aller à la capitale
(c'était pas le salon de l'agriculture pourtant!)

- vous prenez l'avion?? Mais ça va pas ça! Vous vous rendez compte pour le nez?

aille j'y avais pas pensé..

Bon tant pis, on m'attend là haut.. je monte dans le coucou.. je mâche frénétiquement mon chewing gum et j'ai le mal de l'air, les oreilles bouchées quand même.. je descends quasi sourde et ..... verte!

Le lendemain, on s'en tient à notre planning : visite du Parc Astérix.. On fait une queue longue comme un jour sans pain sous un soleil de plomb pour monter dans les petits wagonnets

- z'êtes surs que c'est aux normes?? y a pas un boulon qui va se faire la malle?? faut être à la masse pour attendre pour avoir peur.. bref tout y est passé..
Je m'installe à côté de mon grand frère, à l'époque j'étais menue et lui à côté c'était Chabal mais sans les muscles vous voyez que du gras.. m'enfin il me calait bien.. et on commence à monter lentement je regarde en bas .. j'ai le vertige , merde mince je n'y avais pas pensé avant..mais je suis dedans et pas moyen d'arrêter le manège.
Je commence à faire ma fière en déconnant et je fredonne : "plus prés de toi Seigneur"..... c'est tout ce que je connais d'ailleurs en chant liturgique.. la montée doit durer, allez à la louche, 1 mn.. j'aurai mieux fait de les savourer ces 60 secondes parce qu'après... l'horreur absolue!
On s'est retrouvé la tête en bas, un nombre de fois assez considérable pour ainsi dire trop (remarquez 1 fois c'était trop pour moi) et je suis descendue les jambes flageolantes de cette maudite machine comme j'ai pu.

Et là j'entends - et je vous jure sur ma tête que c'est vrai - un type dire : je suis heureux, j'ai trouvé plus jaune que moi!Un asiatique qui se moquait gentiment de ma tronche.. j'étais pas en état pour lui sortir une de mes "flèches savoureuses". j'avais l'estomac à la place des amygdales, le cerveau rendu dans les talons..

ps : Ce billet m'a été inspiré par une question "La première fois?!" d'une membre de forum de discussion (merci Virna)